13 juil. 2017

Timelapse – Nadia Richard

Hello tout le monde, j'espère que vous allez bien !

On se retrouve pour une nouvelle sur un livre dont vous avez peut-être entendu parler, car il s'agit du premier roman de la Youtubeuse et comédienne Nadia Richard !


Auteure : Nadia Richard
Nombre de pages : 317
Prix : 14,95€
Editions : Michel Lafon
Collection : Jeunesse
Sortie : 22 juin 2017

Résumé

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.



Mon ptit com’s

Merci aux éditions Michel Lafon et plus particulièrement à Camille pour cette lecture. 

      Je voulais lire Timelapse car je suis Nadia sur sa chaîne Youtube, et c'est une personne que j'ai toujours appréciée à travers ses vidéos. Je n’ai pas pour habitude de lire des livres de Youtubeurs, mais l'intrigue de ce roman m'a énormément intriguée et j'avais envie de découvrir la plume de Nadia. 
      Je l'ai donc lu en lecture commune avec Manon du blog Honey-Money, je vous laisse découvrir ce que j'en ai pensé… Sachez que nous avons toutes deux le même avis, mais je vous conseille fortement d'aller lire sa chronique également. 

       J'ai de très nombreux points à aborder, mais pour annoncer la couleur (et je pense que c’est déjà fait avec ma note), j'ai été extrêmement déçue par Timelapse. Je ne m'attendais pas du tout à ça, et je garderai plutôt en souvenir les fous rires que la LC avec Manon a apportés plutôt que ce roman. 

      Nous découvrons donc Samantha, qui fête ses 18 ans. Elle découvre qu'elle a le pouvoir de figer le temps. Un ami d'enfance (qu'elle avait oublié) revient dans sa vie, et elle se rend compte qu'il est le seul à ne pas se figer lorsqu'elle utilise son pouvoir. 

      Tout d'abord, le plus grand point négatif parmi les nombreux présents dans ce roman, c'est l'intrigue. C'est parti, j'ai beaucoup à en dire. 

       L’idée de l'intrigue est géniale, et c'est ce qui m'a donné envie de lire Timelapse. Mais à part l’idée, l'intrigue en elle-même… elle n'a rien d'intéressant. 
      On passe les premières pages à découvrir très « en surface » le pouvoir de Sam, puis arrive Matthias, et là… Le temps passe totalement au second plan. 

     Je trouve ça totalement absurde car le temps est censé être l’intrigue principale, mais concrètement, à part les premières pages, on le voit plus comme une intrigue secondaire. 
       En effet, Nadia Richard se concentre beaucoup plus sur la romance entre les personnages (et leurs relations en général) que sur le pouvoir du temps. J'ai trouvé ça vraiment ennuyeux, surtout que cette romance est niaise à mourir ! 
       Entre les personnages qui s’aiment d’amour fou depuis leurs 8 ans, mais l'un ne s'en souvient plus, jusqu'au moment où ils décident au même moment que l'autre doit les détester « pour leur bien », les clichés sont bien présents

       Mais ce n'est pas tout ! Car vers les 100 dernières pages, une nouvelle intrigue fait son apparition, en plus de la romance… et ce n’est bien sûr pas le temps ! Celui-ci reste toujours au second plan. 

         Ce qui m’a également sidérée, c'est le dénouement final. L’auteure a pris un chapitre de 4 pages pour tout expliquer et tout « résoudre », et c'est la fin. Je suis désolée, mais une fin a besoin d’être travaillée, pas qu’on nous balance toutes les informations d'un coup puis qu’on nous laisse nous débrouiller avec. 
        Je pense que Nadia voulait jouer sur l’effet de surprise, une fin inattendue et qui nous aurait chamboulés, mais ça n’a pas du tout été le cas pour moi. 

         Puisqu'on en parle, je me dois de dire deux mots sur la fin. 
        Au-delà du fait que je l'ai trouvée brusque, je l’ai également trouvée très incohérente, et je crois que c'est là le pire. Pour ceux qui ont lu le roman, vous verrez peut-être de quoi je parle, mais la révélation finale ne m'a absolument pas convaincue. J'ai plutôt refermé le livre dans un haussement de sourcils, dubitative. 

         Également, j'ai relevé d’autres incohérences, notamment au niveau de la fac dans laquelle Sam et ses amis ont cours. Je n’y suis pas encore, mais sa fac ressemble bien plus à un lycée qu'autre chose ! C'est vraiment très étrange. Et je retiens la phrase de Manon, belge et donc ne disant pas fac mais université : « Ah ils sont à l’unif ? Mais pour moi ils avaient 14 ans vu leur comportement ! ». Je n’ai rien à ajouter. 

       Parlons maintenant des personnages. Le principal est donc Samantha, avec son pouvoir de figer le temps, mais nombreux sont les autres importants. On peut également découvrir Matthias (évidemment), Tim, le meilleur ami de Sam, Delatour, leur prof de physique, ainsi qu'Anna et Victoire, deux filles qui viennent juste interférer dans les relations entre les personnages principaux. 
Je dois dire, à mon grand regret, que je n'ai apprécié aucun de ces personnages. Peut-être Tim un peu plus que les autres, à quelques reprises, mais globalement, je n’en ai trouvé aucun très intéressant, ils étaient tous tellement cliché ! 
        Quelques petits exemples  : Matthias, le beau gosse qui arrive et dont tout le monde est amoureux. Samantha, la fille banale qui se retrouve avec des pouvoirs, amoureuse du nouveau, mais en fait ils se connaissaient depuis leur enfance, elle l’avait juste oublié ! Tim, le meilleur ami un peu gauche, mignon mais qui n'a jamais eu de copine. Et je vais m’arrêter là. 

         Pour continuer, parlons de l’écriture de Nadia Richard. Je dois avouer qu'au début de ma lecture, c’était à peu près la seule chose que j’appréciais. Mais j’ai le regret de vous dire que j'ai vite déchanté… 
           Les dialogues sont d’un langage assez familier, avec des expressions « de jeunes » (qui ne se disent plus depuis 2 ans) tandis que la narration varie de courant à soutenu. Cela crée un réel  contraste, et je trouve que ça rend l’écriture pas du tout fluide et désagréable à lire. 
          Je n’ai donc pas accroché à l’écriture que j’ai trouvée chaotique. 

EN CONCLUSION, je pense que Timelapse est un roman qui avait un réel potentiel mais qui n'a malheureusement pas été exploité. 
Entre le temps qui passe en intrigue secondaire face à une romance agaçante, des personnages extrêmement clichés, ou même une écriture désagréable, je dois dire que ma lecture a été une immense déception… 
Timelapse étant le premier roman de Nadia Richard, je suis certaine qu’elle peut améliorer son style et son intrigue si elle souhaite continuer l’écriture, et je tenterais peut-être de nouveau l’expérience, mais celui-ci n’était clairement pas fait pour moi.

+++++++++++++++++++++++++++++++++

L'avis de ma binôme :
Livre non lu.

L'avis de ma partenaire de lecture commune :
À venir.

+++++++++++++++++++++++++++++++++

Avez-vous lu ce roman ? Vous tente-t-il ? Suivez-vous Nadia sur sa chaîne ? :)

Des bisous,
Léa

3 commentaires :

  1. Je ne connaissais pas l'auteure... et je ne pense pas la découvrir avec son livre, vu ton avis.
    L'idée de base semblait effectivement pas mal pourtant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa chaîne Youtube est vraiment chouette par contre ! Mais je ne te conseille pas le livre...
      La déception était justement plus grande encore.

      Supprimer
  2. Je ne pense pas découvrir ce livre surtout que j'ai vu que des avis mitigés :/

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !